• Pas totalement satisfaite par la méthode de Singapour utilisée l'an dernier, je me tourne cette année vers la méthode heuristique de Nicolas Pinel.

    ACCUEIL SITE

    J'y empruntais déjà certains outils et j'ai toujours l'intention de panacher un peu car il y a des choses très intéressantes dans la Méthode de Singapour, mais certaines choses m'ont dérangées, entre autre, la programmation par thématique (numération en début d'année...).

    Les ateliers de la Méthode MHM me plaisent énormément, l'esprit aussi. Après une semaine d'utilisation, je suis encore plus emballée et mes élèves aussi. J'adore ! 

    J'ai trouvé de très jolis paperboards chez les collègues blogueuses maisje n'arrive pas trop à adhérer au logiciel Active Inspire. 

    En plus, j'ai des CE2, CM1... conclusion, je pense construire mes propres outils TBI avec Smartnotebook. 

    J'ai déjà préparé le module 1 en mettant en parallèle les activités de Ce2 et de CM1 (en mettant un affichage "page double", je peux visionner mes deux progressions CE2 et CM1 en même temps.)

    J'ai repris, avec leur accord, le codage et les logos utilisés par Delphine de Tablettes et Pirouettes et par Maikresse72. 

    Voilà donc, pour ceux que ça intéresse : 

    J'espère arriver à construire mes documents pour TBI  au fur et à mesure et à les mettre en ligne rapidement.

     

    Par manque de temps, je renonce à mettre en ligne les autres modules. 

     

    Suite..... 

    En définitive, j’ai abandonné assez rapidement mon projet de mettre face à face les documents CE2/CM1.  Ce pour plusieurs raisons.

    • Tout d’abord, c’était vraiment chronophage… passer du livre du maitre  ce2 au livre du maitre cm, revenir sur un document notebook…  j’y passais un temps et une énergie importante.
    • En parallèle, je devais fabriquer les jeux, préparer les mini-fichiers…. puisque je n'avais rien anticipé. 
    • En classe, jongler avec des activités de longueurs variées et souvent de sujets différents entre mes deux niveaux,  (rituels, …  calcul réfléchi, ….) était compliqué à gérer….

    Du coup, à l’usage, j’ai « changé mon fusil d’épaule… «.

    J’ai parfois modifié l’ordre des activités MHM pour que ce soit plus facile à gérer en classe. 

    Pour les CE2, je donnais une sorte de plan de travail (soit au tableau, soit sur fiche) avec des rituels à faire en autonomie ou en binômes pendant que je travaillais avec les CM1. Puis je laissais les CM1, seuls et j’allais voir les CE2.  

    Du coup, je n’ai mis sur notebook que le minimum. Sans toujours respecter les modules MHM.

    Pour finir, en fin de compte, j’ai apprécié certaines choses dans la méthode heuristique. Le fait de faire des activités courtes,  de réactiver régulièrement les connaissances…. D’utiliser des jeux…

    Au final, les apprentissages semblent plus lents, plus progressifs mais plus solides….

    J’ai bien aimé les mini-fichiers que les élèves peuvent faire en autonomie.

    Les élèves, même les moins matheux ont adoré la méthode.

    Ce que me gêne : la programmation des activités est un peu brouillon. On a l’impression de passer d’une activité à l’autre de façon un peu aléatoire… c’est un peu perturbant. Certains jeux, qui pourraient être intéressants ne sont pas assez exploités. Pour certains, on ne voit pas toujours le lien avec les apprentissages, ou alors je n’ai pas compris…

    On est pressé par le temps car il y a tous ces modules à faire… et beaucoup de maths dans la semaine si on veut boucler, (sans parler du Covid)…. J’avais un petit effectif, ce qui fait que j’ai réduit le nombre de séances en jouant sur les ateliers ou sur les activités de régulation mais avec une grosse classe de CE2, CM1, ça doit être compliqué. Evidemment avec une classe CE2, ou une classe CM1, ou CM1/CM2 ça doit être beaucoup plus cool. Mais, ceux qui ont des CE2/CM1 savent que c'est une classe compliqué pour tout...

     

    En conclusion, maintenant que je cerne davantage la méthode, l’an prochain, je vais l’adapter à ma sauce en construisant ma propre progression et en panachant avec la méthode de Singapour.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique